retour au menu
Ressources en Développement
Les psychologues humanistes branchés !

L'abattage des oiseaux de feu

Inspiré par les êtres de valeur qu'on attire sous prétexte de tâches nobles
et qu'on tente ensuite de manipuler

| D'autres textes poétiques! |



...
Ils sont majestueux
et volent très haut
l'aile dense
l'oeil d'une profonde chaleur
ou perçant comme la lance
s'il le faut.

C'est pour cela qu'on les appelle
oiseaux de feu.

Ils répondent aux sons du désespoir
ventre pourfendant l'air comme lame velue.
Ils attaquent les scorpions
les petites mafias
le scabreux
griffes ouvertes comme poigne de puma.

C'est pour cela qu'ils sont redoutés
par ceux-là même qui les engagent
pensant les porter au poing comme éperviers
et les lancer dans quelque chasse fourbe.

À cette commande,
tel l'étalon de sang
ils ruent, haut le sabot.

On cherche alors à les pendre
comme on pourchassait jadis les âmes libres.
Mais ils s'échappent, filant comme le son.
On tente de les empoisonner
de les abattre à la cognée
et l'on mitraille ceux qui s'enfuient.

J'ai vu leurs couleurs s'estomper
sous ces attaques.
Je sais
que ceux qui ne meurent pas
gardent un trou au coeur.

...
Je sais
car ils croisent mon chemin.



Michelle Larivey
octobre 1998





Tous droits réservés © 1998 par Michelle Larivey